13.09.2017, 00:01  

Un premier point et des compliments

Abonnés
chargement
Nico Hischier continue  de marquer  les esprits.

 13.09.2017, 00:01   Un premier point et des compliments

Par grégory cassaz

HOCKEY SUR GLACE - Nico Hischier s’est mis en évidence lors du camp de recrues des Devils. Place désormais au camp principal de la franchise new-yorkaise qui le fera véritablement découvrir la cour des grands.

Nico Hischier poursuit le chemin qui doit le mener vers la meilleure ligue mondiale de hockey sur glace. Depuis fin août, le Valaisan participe au camp de recrues des New Jersey Devils. Et il a fait honneur à ses nouvelles couleurs lors de deux rencontres disputées dans le cadre d’un tournoi mettant aux prises des sélections de recrues...

Nico Hischier poursuit le chemin qui doit le mener vers la meilleure ligue mondiale de hockey sur glace. Depuis fin août, le Valaisan participe au camp de recrues des New Jersey Devils. Et il a fait honneur à ses nouvelles couleurs lors de deux rencontres disputées dans le cadre d’un tournoi mettant aux prises des sélections de recrues d’équipes de NHL. Lundi soir face aux Boston Bruins, le centre de 18 ans n’est pas parvenu à éviter le naufrage des siens, défaits 3-9. Mais l’attaquant, aligné dans la première ligne, est tout de même parvenu à inscrire un point en signant un assist sur la deuxième réussite de sa formation.

«Il permet aux autres de s’améliorer»

Lors de la première partie de ce tournoi disputée par la franchise new-yorkaise face aux Sabres de Buffalo (ndlr: victoire 4-3 dans les prolongations) au cours de laquelle il a de nouveau été aligné au centre du premier bloc offensif, le Valaisan avait également laissé une très bonne impression. Et cela même s’il n’avait pas trouvé le chemin du but. «Outre son jeu offensif qui lui permet non seulement de créer des occasions pour lui mais aussi pour ses coéquipiers, son jeu sans le puck et son attention aux détails ont été très bons, a notamment déclaré Rick Kowalsky, entraîneur des Binghamton Devils en AHL mais chargé de cette sélection de recrues, aux médias américains. Nico Hischier, c’est le genre de joueurs qui permet à tous ceux qui évoluent à ses côtés de s’améliorer», a-t-il ajouté à propos du premier choix de la draft 2017.

Will Butcher, défenseur convoité cet été par les Sabres, les Golden Knights de Vegas et par les Kings de Los Angeles avant de s’entendre avec les Devils pour un contrat de formation de deux saisons, a, pour sa part, déclaré que «la capacité de Hischier de soulever la canne de l’adversaire et de lui soutirer le puck est incroyable. Il est très plaisant d’être sur la glace avec lui. Je ne fais que lui remettre le puck pour qu’il puisse prendre le jeu à son compte.»

Place aux choses sérieuses

Alors, Nico Hischier évoluera-t-il en NHL dès cette saison? La réponse tombera officiellement au terme du camp principal des New Jersey Devils qui commence ce week-end et au plus tard cinq jours avant le premier match de championnat, soit le 2 octobre. «Les camps de développement et de recrues se sont très bien passés pour lui, remarque son agent Gaëtan Voisard. Mais c’est maintenant, avec le début du camp principal des Devils, qu’il entre véritablement dans la cour des grands», annonce-t-il.

Si Nico Hischier va s’entraîner pour la première fois avec la première équipe des Devils et les stars qui la composent, certaines personnes ne voient pas cette nouveauté comme une barrière dans la progression du jeune valaisan. «Je pense que Nico Hischier a de fortes chances d’endosser le maillot des Devils en NHL dès cette saison», nous avoue Chris Ryan, reporteur au club pour NJ Advance Media. «Les Devils ont très clairement annoncé qu’il y avait une place pour lui dans l’équipe. S’il continue à travailler tel qu’il le fait lors de ses camps de préparation et en match avec les espoirs, alors il sera de la partie. Il a vraiment l’intelligence et le talent que les Devils recherchent. C’est pour cette raison qu’ils vont lui donner l’occasion de débuter en NHL dès le premier match de la saison le 7 octobre contre l’Avalanche du Colorado», ajoute le journaliste.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top