07.09.2017, 00:01  

Vers une agence postale couplée à une épicerie?

Abonnés
chargement
Propriétaire des locaux qui abritent actuellement l’office de poste,  la commune a noué des contacts en vue d’y installer une épicerie.  Celle-ci pourrait accueillir la future agence postale.

 07.09.2017, 00:01   Vers une agence postale couplée à une épicerie?

L’office de poste de Vionnaz pourrait être remplacé par une agence postale l’an prochain. Des discussions sont en cours entre la municipalité et le géant jaune. «Selon ce dernier, il fait partie des filiales à examiner. La Poste distribuera d’ailleurs un tout ménage ce jeudi (ndlr: aujourd’hui) pour expliquer qu’une nouvelle solution est à l’étude», souligne Laurent Lattion,...

L’office de poste de Vionnaz pourrait être remplacé par une agence postale l’an prochain. Des discussions sont en cours entre la municipalité et le géant jaune. «Selon ce dernier, il fait partie des filiales à examiner. La Poste distribuera d’ailleurs un tout ménage ce jeudi (ndlr: aujourd’hui) pour expliquer qu’une nouvelle solution est à l’étude», souligne Laurent Lattion, qui a informé les citoyens hier lors de l’assemblée primaire.

«En clair, cela signifie qu’il sera remplacé par une agence postale ou un service à domicile», reprend le président de la commune. Les autorités vionnéroudes privilégient la première option. «Pour cela, il faut un commerce qui l’héberge. Comme nous sommes propriétaires des locaux où se trouve le guichet, nous avons une certaine marge de manœuvre. Des contacts sont en cours avec des sociétés potentiellement intéressées à y installer une épicerie, qui manque actuellement au village. Ce qui nous permettrait de faire coup double, en garantissant l’activité postale tout en améliorant l’offre de services à la population.» Une décision sera prise à la fin de l’année ou au début 2018.

Torgon: l’agence postale va déménager

Autre information donnée par le chef de l’exécutif: l’agence postale de Torgon, actuellement sise à l’Office du tourisme (OT), va déménager à l’épicerie de la Jorette. «A mi-décembre, celle-ci sera reprise par trois personnes, qui ont accepté d’assumer ce mandat.» Laurent Lattion estime que ce changement sera intéressant à plus d’un titre. «Nous pérennisons le service tout en donnant un coup de main institutionnel à un commerce de proximité. Enfin, l’OT, dont nous sommes en train de remanier l’activité, pourra se concentrer sur sa mission première.» lmt


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top