13.09.2017, 00:01  

Des visites et une fête pour les 350 ans de l’église

Abonnés
chargement
Un autel remarquable et des stalles tout aussi belles seront détaillés pendant le week-end festif.

 13.09.2017, 00:01   Des visites et une fête pour les 350 ans de l’église

Par cathrine kille elsig

L’église qu’on fréquente est familière. Pourtant, souvent le fidèle ignore les détails de son langage du bâti et de certains de ses symboles. C’est cette constatation qui a inspiré les organisateurs des 350 ans de l’église de Venthône. Comme l’explique Jacques Tschopp, président du comité des festivités,...

L’église qu’on fréquente est familière. Pourtant, souvent le fidèle ignore les détails de son langage du bâti et de certains de ses symboles. C’est cette constatation qui a inspiré les organisateurs des 350 ans de l’église de Venthône. Comme l’explique Jacques Tschopp, président du comité des festivités, des visites guidées ont été confiées à Louis-Fred Tonossi. Samedi à 10 h 30 et 17 heures et dimanche à 16 heures, ce guide du patrimoine, qui fut aussi à la tête de la commune, va permettre à la population de connaître toute l’histoire de ce lieu saint. Les premières précisions sont déjà fournies devant l’entrée. Un christ en croix voisine des inscriptions dont certains ignorent le but. «Avec trois Pater, un Ave et un Credo, on obtenait une année d’indulgence, une année de moins au purgatoire», commente le spécialiste. Les armoiries d’Adrien IV de Riedmatten figurent aussi en bonne place. Cet évêque, comte et préfet, a notamment offert l’autel de trois étages. Toutefois, la table datée des années 1700 a été acquittée par les de Chastonay. Les découvertes se suivent comme celles des stalles conçues par l’un des trois ébénistes qui a œuvré à Valère. Les témoins visibles dans la sacristie de la chapelle de Saint-Jean sont aussi remarquables. Cette dernière, orientée vers Jérusalem, a été détruite pour laisser place à la construction dès 1662 de l’église Saint-Sébastien. Une édification qui dura cinq années.

Tous ensemble

Lors de la dernière rénovation il y a vingt-cinq ans, la devise était «J’habite à Venthône et j’y suis bien.» Les initiateurs des festivités du 16 et 17 septembre ont voulu partager de semblables moments de convivialité. Des animations pour les enfants ont également été programmées. Les participants pourront aussi apporter en quelque sorte leur pierre à l’édifice. Une quête a été prévue pour remplacer les statues en bois des quatre évangélistes de la chaire dérobés il y a une trentaine d’années.

cathrine kille elsig

Le programme

Une messe dominicale à 10 h avec Mrg Jean-Marie Lovey sera suivie d’un repas médiéval avec démonstrations de la Bayardine. La veille, à 19 h 30, un concert de trompette et orgue donné par Nicolas Bernard et Sœur Marie du Sacré-Cœur est programmé à 19 h 30. L’entrée sera libre.

Ensuite, Nicolas Fardel et son groupe de jazz groove animeront la place du village.

Inscriptions pour le repas médiéval sur venthone350@gmail.com


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top