18.11.2019, 12:00

Le rêve de Maude Mathys s’est envolé après 17 kilomètres

chargement
Triple championne d'Europe en titre, Maude Mathys devra patienter avant de régner sur le monde en course à pied de montagne.

Dernière manquée Maude Matyhs devra patienter avant de devenir championne du monde de course à pied de montagne. La Chablaisienne, qui espérait décrocher l’or au terme des 42 kilomètres, a abandonné samedi en Argentine. L’Aiglone du CABV Martigny Theres Leboeuf prend la 17e place.

Son voyage en Patagonie ne restera pas gravé dans sa mémoire. Alors qu’elle avait effectué le déplacement en Argentine afin de se couvrir d’or, la vice-championne du monde de 2018 a préféré jeter l’éponge avant la mi-course. «C’est une dernière épreuve à oublier», lâche très déçue Maude Mathys juste avant d’embarquer dans l’avion qui devait la ramener en Suisse. «Je me sentais pourtant bien. Je m’étais bien reposée après le voyage au Népal», ajoute celle qui, dès le départ de sa course de 42 kilomètres, a senti qu’elle ne se trouvait pas dans un bon jour. «J’ai dû me forcer pour rester accrochée à la tête de la course féminine.  Lors de chaque petite montée, mes jambes serraient. Après 10 kilomètres, j’étais 8e. J’ai essayé de crocher, en espérant que cela donne le tour. Mais je ne me suis jamais sentie bien et j’ai préféré arrêter après 17 kilomètres juste avant d’attaquer la grosse ascension. Je suis très déçue. Je voulais vraiment ramener la médaille. Ce sera pour une autre fois», analyse la Chablaisienne.

A lire aussi : Maude Mathys, avant les Mondiaux: «J’ai l’impression que l’or est à ma portée»

Rendez-vous à Genève, Aigle et Sion

Cette dernière se souviendra malgré tout à jamais de sa saison 2019 de course à pied de montagne: championne d’Europe pour la troisième fois consécutive, qui plus est à Zermatt, Maude Mathys a également triomphé sur Sierre-Zinal en y établissant un nouveau record. «Ma saison de course en montagne est terminée. J’envisage désormais de participer à trois courses en ville.»

A son programme, on devrait notamment retrouver la course de l’Escalade, une épreuve à Aigle ainsi que la Course de Noël à Sion. Avec, en point de mire, le marathon de Marrakech fin janvier qui peut lui servir de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. «Je sens que je suis fatiguée. Je dois encore réfléchir pour savoir si je ne reporte pas ce marathon», conclut-elle. 

A lire aussi : Maude Mathys: «Je me lâche un peu sur les glaces et les desserts cette semaine»

Maximilien Drion 13e 

Egalement de la partie aux Mondiaux en Argentine, l’athlète vaudoise du CABV Martigny Theres Lebouf a pris une excellente 17e place. Le Belgo-Valaisan Maximilien Drion a lui pris prend une remarquable 13e place sur l’épreuve des 14 kilomètres. Le coureur de Vercorin a terminé son périple en 1h07’ à moins de deux minutes d’une place sur le podium. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

starJulien Wanders courra la course de Noël à SionJulien Wanders courra la course de Noël à Sion

dommageChampionnat d’Europe de cross: le Genevois Julien Wanders rate le podium pour 4 secondesChampionnat d’Europe de cross: le Genevois Julien Wanders rate le podium pour 4 secondes

AthlétismeAthlétisme: Mujinga Kambundji et Julien Wanders désignés athlètes suisses de l'annéeAthlétisme: Mujinga Kambundji et Julien Wanders désignés athlètes suisses de l'année

MondiauxMaude Mathys, avant les Mondiaux: «J’ai l’impression que l’or est à ma portée»Maude Mathys, avant les Mondiaux: «J’ai l’impression que l’or est à ma portée»

moissonPara-athlétisme - Mondiaux de Dubaï: pas de titre mondial pour Marcel Hug, mais une 3e médaillePara-athlétisme - Mondiaux de Dubaï: pas de titre mondial pour Marcel Hug, mais une 3e médaille

Top