20.10.2019, 13:15

Escrime: Lucas Malcotti monte sur le podium des Jeux mondiaux militaires

chargement
Lucas Malcotti est comblé par sa médaille de bronze même s'il estime que son adversaire russe était à sa portée.

performance L’escrimeur sédunois a récolté la médaille de bronze lors de l’épreuve individuelle à Wuhan, en Chine. Alexis Bayard se classe sixième.

Les deux Valaisans retenus pour les Jeux mondiaux militaires à Wuhan (Chine) n’ont pas déçu. Lucas Malcotti, membre de la SE Sion, est monté sur la troisième marche du podium de l’épreuve individuelle. Après quatre victoires en cinq matchs lors des poules, il s’est hissé jusqu’en demi-finale où il a été dominé par le Russe Alan Fardzinov (12-15). Dans un premier temps, Lucas Malcotti a fait la course en tête puisqu’il a mené 2-0, puis 3-1 et 6-5 avant de céder face à son adversaire. Mené alors de trois points, il est parvenu à recoller jusqu’à 12-12 avant de perdre les trois dernières touches. «Je n’ai aucun regret, je suis comblé avec cette médaille», assure-t-il. «C’est un adversaire que je connais bien; nous avons le même âge. Nous nous croisons régulièrement lors des manches de la Coupe du monde. Il était à ma portée, c’est sûr. Mais j’ai un peu accusé le coup en fin de match. La fatigue, probablement. J’ai laissé pas mal d’énergie durant la journée. C’était un tournoi difficile. Mais je ne peux pas être déçu. C’est tout de même une médaille pour la Suisse.»

Agé de 24 ans, Alan Fardzinov est classé à la 139e place mondiale. Pour rappel, Lucas Malcotti figure au 76e rang dans la hiérarchie. 


Au tour précédent, le Sédunois avait déjà été accroché par le Polonais Mateusz Antkiewicz. Mais il s’en était sorti 15-14. «J’ai vécu une superbe journée. Je suis monté en puissance dans ce tournoi jusqu’à retrouver un très bon niveau de jeu. C’est ça qui me réjouit le plus dans l’optique de la saison à venir.» 

Alexis Bayard manque son début de match

Alexis Bayard, 140e mondial, a été éliminé en quart de finale. Lui aussi a subi la loi d’Alan Fardzinov. D’une toute petite touche, malheureusement (14-15). Mais à l’inverse de son coéquipier, il était très mal entré dans son match puisqu’il a concédé les quatre premières touches. Il a dû attendre d’être mené 6-10 avant de réagir et de revenir à la hauteur de son rival, à 11-11. Mais le chassé-croisé entre les deux escrimeurs a tourné à l’avantage du Russe qui a toujours fait la course en tête en fin de match. «J’ai de gros regrets», admet-il. «J’ai très mal commencé. A la fin, j’ai effectué quelques ajustements. J’aurais bien voulu ramener une médaille.» 

«C’est dommage, il n’a pas manqué grand-chose pour que l’on se retrouve dans le dernier carré», sourit Lucas Malcotti. «Une demi-finale sédunoise à ce niveau aurait été sympa.»

Le membre de la SE Sion avait remporté cinq de ses six combats en poule.

Les deux Valaisans resteront quelques jours supplémentaires en Chine puisqu’ils disputeront la compétition par équipes, mercredi. «Ce serait magnifique d’enlever une nouvelle médaille pour la Suisse», conclut Lucas Malcotti. «Elle est à notre portée.»

L’un et l’autre aspirent obtenir leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, l’été prochain.

A lire aussi : Ils représenteront la Suisse, en escrime, lors des Jeux mondiaux militaires


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top