11.11.2019, 19:00

Un Vaudois qui reprend NE Xamax, ce n’est quand même pas si terrible, non?

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable des sports au Nouvelliste.

time-out Parce qu’il est Vaudois, qu’on le dit affairiste, Jean-François Collet, nouveau propriétaire de NE Xamax, fait peur aux supporters. C’est vite oublier que le club reste en mains suisses, d’abord, et qu’on ne devient pas riche en gérant un club de foot, dans notre pays. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Tennis: bizarre, cette défaite de Roger Federer à Londres

Ce n’est pas tant la défaite face à Dominic Thiem que la manière qui a dû interpeller tous les observateurs. A 38 ans, le Bâlois n’est plus obligé de gagner tous ses matchs face aux top joueurs. A la limite, c’est quand il les bat que ce n’est...

À lire aussi...

PhénomèneJulien Wanders: «Le record de la course de Noël? Pourquoi pas»Julien Wanders: «Le record de la course de Noël? Pourquoi pas»

Sans peurLutte suisse: quatre filles se lancent dans la sciure au club de Charrat FullyLutte suisse: quatre filles se lancent dans la sciure au club de Charrat Fully

électionMérites sportifs: désignez le sportif valaisan de l’annéeMérites sportifs: désignez le sportif valaisan de l’année

time-outLes entraîneurs de hockey ne sont pas tous des brutes qui insultent et frappent leurs joueursLes entraîneurs de hockey ne sont pas tous des brutes qui insultent et frappent leurs joueurs

sensations fortesParachutisme: 42 secondes, le temps du bonheur et des figures libres ou imposées en chute libreParachutisme: 42 secondes, le temps du bonheur et des figures libres ou imposées en chute libre

Top