19.11.2019, 15:01

Le café comme produit vital, le mondial de la fondue et l’amour helvète d’un Indien… l’actu suisse vue du reste du monde

chargement
Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

Revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. Au menu, on retrouve le café comme produit vital pour les Helvètes, un Indien arrêté sur son chemin pour la Suisse ou encore la mort dramatique de l’un de nos compatriotes.

Comme chaque semaine, on fait un petit tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce qui a retenu leur attention dans l’actualité de notre pays.

Le café, un produit vital pour les Suisses

Nous en avions parlé sur notre site: le café restera finalement un produit vital pour les Suisses en cas de crise. Cette décision a été prise par le Conseil fédéral, qui souhaitait dans un premier temps le retirer de la liste des réserves obligatoires.

Et inutile de dire que cette nouvelle a fait le tour des médias à travers le monde en raison de son aspect insolite. «Sans quoi pouvez-vous ne pas vivre? La Suisse et le dilemme des réserves de café», titre ainsi Euronews sur son site, rejoint par BBC News qui tente d’expliquer cette décision particulière: «Les Suisses font partie des plus grands buveurs de café du monde, et beaucoup le considèrent, semble-t-il, comme «essentiel». 

 

 

Le site de la radio canadienne CBC, à travers l’interview d’une correspondante basée à Genève, se pense de manière plus générale sur les réserves obligatoires de la Suisse. «Dans les stocks nationaux, il y a par exemple de la farine, de l’huile de cuisson, du sucre, du carburant. Il y a aussi des médicaments, des antibiotiques, du grain et des engrais. N’oublions pas qu’il s’agit d’un pays neutre autrefois entouré de pays en guerre et qu’il pouvait être difficile de se nourrir. Voilà l’origine de ces réserves.»

La Suisse en lumière grâce à la fondue

Le mondial de la fondue s’est déroulé le week-end dernier à Tartegnin, dans le canton de Vaud. L’occasion, pour notre pays, d’être mis en lumière dans les médias voisins. La presse française s’est particulièrement intéressée à l’événement, puisque des concurrents français y participaient.

France Info, notamment, s’est rendue dans les coulisses du championnat, retenant quelques phrases parfois taquines à l’encontre de nos voisins de l’Hexagone: «En France, ils ne savent pas faire la fondue. C’est impossible», a déclaré par exemple Jérôme Lefevre, l’un des jurés de la compétition.

 

 

De son côté, le journal régional Le Progrès, basé à Lyon, a suivi le parcours d’un couple d’Aindinois qui participait à l’aventure. «Ils avaient trente minutes pour concocter leur fondue avant le passage du jury, le tout devant près de 8 000 personnes !» Monique et Mario n’ont malheureusement pas atteint la finale. La compétition a été remportée par… des suisses, évidemment. 

En prison pour une petite amie en Suisse

Cette semaine, des médias asiatiques ont parlé de l’arrestation de deux Indiens le 14 novembre dernier, lesquels avaient pénétré illégalement au Pakistan. Selon les premiers éléments, les autorités auraient craint une menace terroriste, les deux hommes n’ayant pas été en mesure de montrer leurs papiers. Mais le site de la chaîne de télévision CNN-News18 révèle que, selon des sources policières, l’un d’eux voulait aller en Suisse pour rejoindre la femme qu’il aime.

 

 

Une version également rapportée par le site d’informations indien Herald Publicist, qui titre: «Un homme d’Andhra voulant aller en Suisse pour rencontrer une amie arrêté au Pakistan pour «espionnage»».

Selon le père du jeune homme, ce dernier était porté disparu après être parti de la maison en avril 2017 pour rejoindre une collègue dont il était amoureux, laquelle était partie en Suisse. Mais il ignore comment son fils s’est retrouvé au Paskistan, deux ans et demi plus tard.

L’accident tragique d’un Suisse en Afrique

Nous l’avions rapporté dans nos colonnes: un Suisse est décédé la semaine dernière, après que son véhicule a été écrasé par une girafe dans le parc Kruger, en Afrique du Sud.

Cet événement tragique a été relayé à travers le monde, notamment par la presse américaine, à l’exemple de Fow News: «Le touriste suisse a été transféré à l’hôpital Milpark de Johannesburg, où il est décédé mercredi». 

 

 

Le site britannique de Daily Mail, de son côté, précise que l’homme, un médecin venant du canton de Thurgovie, était en voyage avec sa femme lorsque l’accident s’est produit.

La collision est survenue dans la région de Mopani lorsqu’un taxi-bus transportant treize personnes n’a pas pu éviter une girafe surgissant sur la route. Percuté, l’animal de plusieurs centaines de kilos s’est ensuite effondré sur l’avant d’une jeep de location, conduite par le Suisse, qui arrivait en sens inverse.

 

 

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseMontre la plus chère du monde, voleur de vins ou prédiction de la foudre… l’actu suisse vue du reste du mondeMontre la plus chère du monde, voleur de vins ou prédiction de la foudre… l’actu suisse vue du reste du monde

REVUE DE PRESSEMeurtre d’un coiffeur de stars, crèche homophobe, Suissesse reine du marathon à New York… l’actu suisse vue du reste du mondeMeurtre d’un coiffeur de stars, crèche homophobe, Suissesse reine du marathon à New York… l’actu suisse vue du reste du monde

REVUE DE PRESSELe piège du roaming, un village obsédé par l’Ecosse, Jamie Redknapp sur un fil, … l’actu suisse vue du reste du mondeLe piège du roaming, un village obsédé par l’Ecosse, Jamie Redknapp sur un fil, … l’actu suisse vue du reste du monde

Top