15.11.2019, 17:00

Ces sédatifs qui règnent sur les homes valaisans

Premium
chargement
Parmi les médicaments les plus fréquemment prescrits figure la Distraneurin utilisée pour contrer l'agitation psychomotrice et l'anxiété.

Maltraitance Selon un rapport confidentiel de PharmaValais que «Le Nouvelliste» a pu se procurer, un sédatif et un neuroleptique sont dans le trio de tête des médicaments les plus utilisés dans les EMS du canton. Des experts affirment pourtant qu’ils devraient être prescrits avec parcimonie.

«Lors de mes stages dans des EMS, j’ai été choquée de voir comment un médicament, la Distraneurin, est utilisé dès qu’une personne parle un peu fort ou bouge. C’est comme si c’était une manière de se débarrasser d’un problème», raconte Célia*, apprentie assistante en soins et santé communautaire. Même constatation faite par Corinne*, une soignante qui a fini par...

À lire aussi...

SantéMaltraitances dans les homes valaisans: enquête sur un sujet tabouMaltraitances dans les homes valaisans: enquête sur un sujet tabou

SantéMaltraitances dans les homes du Valais: quels contrôles?Maltraitances dans les homes du Valais: quels contrôles?

Top