13.09.2017, 13:26

Comment le dégel du permafrost déstabilise les Alpes

Premium
chargement
Fin août, plus de 3 millions de mètres cubes se sont détachés de la face du Piz Cengalo dans les Grisons.

Montagne Bondo, Saas-Grund, ces lieux ont vécu en cette fin d'été la menace du réchauffement climatique. Mais de tels événements sont-ils amenés à se reproduire de plus en plus fréquemment? Pour de nombreux scientifiques, des écroulements de roche et de glace vont se multiplier mais les phénomènes extrêmes, comme celui observé à Bondo, sont beaucoup plus complexes.

Année après année, le dégel progressif du permafrost déstabilise les montagnes. L’éboulement de 3 millions de mètres cubes de roches au Piz Cengalo à Bondo et des 300’000 mètres cubes du glacier du Trif en sont deux exemples récents et marquants. On pourrait y ajouter les 150 millions de mètres cubes de roches qui se déplacent au-dessus du glacier...

À lire aussi...

dangerUn Bondo est-il envisageable demain en Valais?Un Bondo est-il envisageable demain en Valais?

MontagneRéchauffement climatique: les glaciers fondent trois fois plus vite depuis 2003Réchauffement climatique: les glaciers fondent trois fois plus vite depuis 2003

Top