09.10.2019, 09:00

Migros va fermer les Micasa et Do it + Garden de Martigny

chargement
Deux enseignes du groupe Migros vont fermer à Martigny. Le supermarché n'est pas impacté par cette situation.

Commerce Deux enseignes du centre commercial Quartz de Martigny vont fermer leurs portes à la fin juin 2020. Migros Valais se laisse neuf mois pour trouver une solution pour le personnel concerné.

Migros Valais «ne va pas poursuivre l’activité commerciale des magasins Micasa et Do it + Garden dans le centre commercial Quartz de Martigny», indique la coopérative valaisanne dans un communiqué diffusé mercredi matin.

La fermeture définitive n’interviendra pas tout de suite. Elle est programmée pour le 30 juin 2020. «Nous disposons ainsi de neuf mois pour trouver une solution pour tout le personnel concerné. C’est là notre objectif numéro un», commente le directeur de Migros Valais, Max Alter. Vingt collaborateurs et deux apprentis seront touchés par cette décision.

Les autres enseignes du groupe Migros qui se trouvent au Quartz de Martigny «n’éprouvent pas de souci», assure Max Alter. Le supermarché, melectronics et SportXX vont donc poursuivre leurs activités commerciales tout à fait normalement.

Le marché a changé

Le directeur de Migros Valais explique les difficultés rencontrées dans les deux enseignes installées à Martigny par les changements intervenus sur le marché. La concurrence des ventes par internet joue un rôle important. Les baisses de prix enregistrées ces derniers temps ont aussi impacté le chiffre d’affaires. «Pour conserver le même chiffre de vente, avec les prix qui chutent, il faut vendre beaucoup plus, ce qui ne serait possible qu’avec un bassin de population beaucoup plus important.»

En Valais, Micasa et Do it + Garden ne se trouvent qu’à Martigny.

 

«Les gens viennent voir et ils vont commander sur internet»
 

Jacqueline Fontannaz-Richard
Présidente de la section valaisanne de la Fédération romande des consommateurs et commerçante à Sion.

 

Migros Valais explique une partie des difficultés rencontrées par Micasa et Do it + Garden par la concurrence d’internet. La ressentez-vous aussi?

Cette concurrence est bien réelle. Je le vois dans mon magasin. Les gens viennent voir, puis repartent sans rien acheter et ils vont commander sur internet.

Est-il possible de lutter contre ce phénomène?

Il faut inciter les gens à consommer local, mais c’est difficile lorsque c’est plus cher. Les petits commerces peuvent se démarquer par le service à la clientèle et par le service après-vente. Mais la tendance va dans un sens inverse. Lorsque ça va moins bien et que les ventes diminuent, le commerçant à tendance à réduire le personnel, en agissant ainsi il offre moins de services. Pour changer le cours des choses, il faudra peut-être passer par une réglementation des ventes par internet.

Est-ce que l’extension de l’ouverture des magasins serait un moyen de lutter contre cette concurrence d’internet?

Un changement de la loi sur l’ouverture des magasins est actuellement en discussion en Valais. Pour le consommateur, un allongement de l’horaire, c’est mieux, mais pour le personnel de vente, les conditions de vie se détériorent. Personnellement, je m’y opposerai.

Le Valais a connu une forte augmentation des surfaces commerciales? N’a-t-on pas été trop loin?

Ce sont les consommateurs qui créent cette demande. Regardez les Valaisans qui réclament à cor et à cri l’ouverture d’un Ikea en Valais… Après, quand l’enseigne se sera implantée, on dira qu’il y en a trop…

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EconomieDes résultats stables pour Migros Valais en 2018Des résultats stables pour Migros Valais en 2018

Top