Toute l'actu du foot des régions
 03.11.2019, 14:31

Eric Lagger: «Si nous terminons premiers, nous accepterons notre promotion.»

chargement
Eric Lagger et ses hommes sont en tête de la 2e ligue avec un petit matelas d'avance.

Interview La météo capricieuse a contraint le report du match entre Savièse et Chippis dimanche matin. Auteure d’un premier tour presque parfait, l’équipe à l’épée est solidement installée en tête de la 2e ligue. Entretien avec l’entraîneur Eric Lagger.

 

Une seule défaite toute compétition confondue, vous attendiez-vous à un tel premier tour de la part de votre équipe?

Les objectifs étaient de jouer le haut du tableau, c’est évident. Je m’attendais à ce qu’on soit solides défensivement car nous avions beaucoup travaillé pour cela. Mais ne perdre qu’une rencontre et n’encaisser que huit buts, dont cinq lors du même match, ce sont bien sûr des éléments très positifs. Nous ne proposons pas un football brillant mais nous sommes super solides. J’ai la chance de disposer d’un groupe de grande qualité. Je n’ai pas aligné à deux reprises le même onze de base, ce qui prouve la richesse du contingent.   

Comment expliquer que votre équipe ait pareillement pris l’eau lors de votre unique revers? (N.D.L.R.: défaite 5-0 à Saxon)

Nous avions la possession de balle mais nous nous sommes fait piéger en contre par une équipe de Saxon qui a vraiment bien joué le coup. Ils se sont montrés très efficaces et les faits de match ont tourné en leur faveur. Avec le recul, je me dis que c’est peut-être un mal pour un bien car depuis, Saxon a fait plusieurs contre-performances alors que nous avons su réagir et enchaîner les victoires.

Je n’ai pas aligné à deux reprises le même onze de base, ce qui prouve la richesse du contingent.
Eric Lagger, entraîneur du FC Savièse

Par le passé, Savièse a déjà remporté le championnat de 2e ligue sans monter en 2e ligue inter pour autant. Qu’en sera-t-il cette année en cas de titre?

Nous en avons déjà parlé avec le comité et la situation est très claire. Si nous terminons premiers, nous accepterons notre promotion. Nous ne sommes même pas à la moitié du chemin mais avec sept points d’avance, il faut commencer à en parler. Nous n’allons pas faire ce qu’insinuent certaines mauvaises langues, à savoir rester en tête jusqu’à quatre journées de la fin puis perdre les derniers matchs. C’est exclu!

Reste la coupe valaisanne, avec une demi-finale contre Leuk-Susten prévue début avril. Est-ce que vous rêvez du doublé?  

Comme je le dis tout le temps, lorsqu’on commence une compétition, c’est pour la gagner. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’un adversaire a été meilleur que toi et il faut l’accepter. Au final, nous terminerons peut-être deuxièmes du championnat en perdant la finale de coupe et il ne nous restera plus rien. Tout peut aller très vite. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

3e ligueL’été tourmenté du FC VouvryL’été tourmenté du FC Vouvry

BilanLe 1er tour du football régional valaisan sous la loupeLe 1er tour du football régional valaisan sous la loupe

2e ligueLe FC Saxon est dans les tempsLe FC Saxon est dans les temps

Deuxième ligueFootball: Jean-Charles Dubois démissionne de son poste d’entraîneur de l’US Port-ValaisFootball: Jean-Charles Dubois démissionne de son poste d’entraîneur de l’US Port-Valais

1re ligueFootball: le FC Martigny a réalisé une «remontada» à la sauce grenatFootball: le FC Martigny a réalisé une «remontada» à la sauce grenat

Top